RENDEZ-VOUS

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

Samedi 16 et dimanche 17 septembre

De 14h à 18h

Gratuit

Pour ceux qui ne connaissent pas (encore ?!) Arkéos, profitez de séances de rattrapage... Nous vous donnons rendez-vous pour ces 34e Journées Européennes du Patrimoine :

>Visite libre

Une médiatrice se tient à votre disposition dans les différentes salles d'exposition du musée.

>Apéro-archéo

Dans le cadre de l'exposition Rahan, la Préhistoire revisitée, venez échanger avec Marc Vaillant, préhistorien régional. Ce nouvel apéro-archéo portera sur le thème de l'art préhistorique.

Samedi 16 septembre - de 16h30 à 18h

>Atelier Jeune public

Le musée sera présent sur le marché médiéval des Arkéosiennes et invite les enfants, à partir de 5 ans, à un atelier de réalisation de carreaux de pavement du Moyen Âge.

Samedi 16 et dimanche 17 septembre - de 14h à 16h

Hôtel de ville de Douai

Atelier d'une durée de 30 min., proposé en continu, pas de réservation

 

 

ÉVÈNEMENT

ARKÉOSIENNES

Marché et fête médiévale

Douai 2017

Durant plus d'une semaine, Douai se met à l'heure médiévale ! Participez aux nombreuses animations, démonstrations et spectacles proposés à l'hôtel de ville et à Arkéos par l'association Les Amis d'Arkéos.

>Retrouvez le programme ici

Du 16 au 24 septembre

Gratuit

EXPOSITION

RAHAN
La Préhistoire revisitée

Aventurez-vous dans la Préhistoire ! La célèbre bande dessinée créée en 1969 par Roger Lécureux et illustrée par André Chéret, Rahan, fils des âges farouches, s’invite au musée.

Couteau en ivoire, collier de griffes ou encore tigre à dents de sabre, le monde de Rahan aime à confondre mythes et réalités. Entre fiction de la BD et découvertes archéologiques, l’exposition vous invite à démêler le vrai du faux...

Exposition conçue par le Musée des tumulus de Bougon (Deux-Sèvres)

Autour de l’exposition
Évènements, visites guidées, ateliers sont au programme durant toute la durée de l’exposition.

Du 18 mars au 5 novembre 2017
Gratuit

L'OBJET DU MOIS

> Le making of d'une collection

Il est bien rare qu'un objet archéologique sorte de terre intact et immédiatement compréhensible.

Brisé, corrodé, incomplet, isolé de son contexte initial, il faut souvent une longue phase de restauration et d'étude pour lui restituer son aspect originel, sa datation et sa signification. seule une infime proportion des objets retrouvé dans les fouilles prend un jour sa place dans les vitrines d'un musée, soit pour leur caractère exceptionnel, soit au contraire par leur aspect "ordinaire", mais représentatif d'une civilisation, d'une culture, d'une technique, d'une économie d'échange ou d'une activité quotidienne.
Ce sont quelques uns de ces objets qui seront présentés dans ces pages, en insistant sur les processus techniques qui ont mené jadis à leur fabrication et sur les démarches techniques et scientifiques qui ont permis de les restaurer et de leur rendre leur signification historique.

Suite >