La motte féodale

Sur la base des plans des fouilles régionales (Cuincy, Ecaillon, Bugnicourt), une motte et son donjon en bois, entourés d’un large fossé en eau seront installés en «fond de vallée» comme l'a montré la fouille de Douai. L’ensemble sera situé dans un espace paysager ménageant plus d’un hectare pour des activités de spectacles et d’animation.

Cet ensemble se composera de trois structures :

Une motte de terre en forme de tronc de cône d'une hauteur de 5 m, entourée d'un large fossé et portant une tour en bois (le «donjon») entourée d'une palissade percée d'un portail constitue la partie seigneuriale : la haute cour. 

La basse-cour, en contre-bas de la motte est également entourée d'un large fossé et protégée par un talus surmonté d'une palissade : celui-ci est percé d'une porte fortifiée. À l'intérieur on compte deux granges, dont une scénographiée sur le thème de la féodalité, une chapelle et quelques ateliers d’artisans.

Les passerelles en bois, la première relie la basse-cour à la motte proprement dite en enjambant le fossé qui les sépare. La deuxième permet de franchir la douve qui entoure la basse-cour au niveau de la porte fortifiée. Une troisième, non accessible au public à la différence des deux précédentes, servira d'accès de service et de secours. Elle devra être quasi invisible.